Les députés, les lobbys et les truands

Isabelle Sylvestre | Public Sénat | 52'

Les députés, les lobbys et les truands

Depuis 2017, Isabelle Sylvestre arpente les coulisses du Parlement européen, traquant, caméra au poing, les luttes que livres les euro-députés contre la corruption endémique en Europe. Le parlement vibre alors de gens qui s'affrontent démocratiquement au sein des Commissions "spéciales" ou d'enquête, comme celle sur le scandale des Panama Papers. Les députés tentent au gré des Commissions de faire adopter les directives pour faire reculer la corruption et les fraudes en Europe.
Bande annonce

Le voyage du Mistral

Angela Romboni | série 5 x 26'

Le voyage du Mistral

Depuis quelques années, Angela vit sur des bateaux autour de Paris. Elle vient de faire une énième folie fluviale : elle a mis en vente son bateau parisien et a acheté un magnifique Yacht de mer, le Mistral, amarré au port Saint Louis du Rhône (entre Sète et Marseille). Hors, vivant et travaillant à Paris, elle a ramené le Mistral à bon port (Nogent sur Marne). Elle a été épaulée par l’ancien propriétaire du bateau tout le long du voyage, et des amis sont venus la rejoindre pour partager cette croisière qui a traversé quasiment toute la France.

Breizh in the USA

Phillippe Orreindy | coproduction Bleu Iroise, RMN, Breizh Amerika | 60'

Breizh in the USA

Chaque année, Charles Kergaravat, un newyorkais d’origine bretonne organise une tournée d'un groupe de musique bretonne à travers les USA pour faire connaitre la Bretagne et sa culture. Hébergé à chaque étape par la diaspora bretonne émigrée, le groupe confirme le statut de « worldmusic » de la musique bretonne, en la mélangeant à celles d’autres communautés qui ont construit les USA. Ce film met ainsi en lumière, de façon subtile, avec humour et en musique, que les migrations et les brassages sont incessants, inhérents et nécessaires à l’Humanité...
(Prémontage de 61')

Nicolas Bacri, compositeur "vivant"

Phillippe Orreindy | 52'

Nicolas Bacri, compositeur "vivant"

Le portrait touchant d’un compositeur de musique classique, l’un des plus joués au monde dans les salles de concert « de son vivant ». Il a été ostracisé pendant 40 ans par Pierre Boulez pour avoir osé se démarquer de l’hégémonie de la ligne atonale de la musique contemporaine qui sévit depuis la fin de la seconde guerre mondiale et qui considère que la « mélodie » et le lyrisme font référence à la musique nazie.